• Le Diocèse
  • Les Congrégations
  • Les Congrégations Masculines
  • Ordre hospitalier des frères de Saint-Jean-de-Dieu (s.j.d.)

Ordre Hospitalier des Frères de Saint-Jean-De-Dieu (S.J.D.)

L’ordre s’est surtout spécialisé dans les soins donnés aux abandonnés et privés de raison. C’est un ordre laïc dans lequel quelques religieux accèdent au sacerdoce pour les besoins d’œuvres pastorales. Missionnaires, les membres de l’ordre ont essaimé dans une quarantaine de pays sur les cinq continents, gérant plus de 200 centres de soins hospitaliers.

Saint Jean de Dieu (1495-1550), dans le monde Jean Ciudad, naquit au Portugal, le 8 mars 1495. Après une vie assez mouvementée, il se convertit à l’âge de 42 ans. Après un séjour dans un hôpital psychiatrique comme patient, il décide de se mettre au service des malades et des pauvres et fonde son premier hôpital en Espagne. Il réalise ainsi son grand rêve de secourir les pauvres et les malades.

  • Supérieur Régional
    Frère George Kizhakkekara s.j.d

  • Econome
    Frère Ignace Topno s.j.d
  • Maison de retraite
    Saint-Jean-de-Dieu
  • Rue du Moulin-à-Poudre,
    Pamplemousses

  • 243-3552

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chronologie

1539

Il fonde l’Ordre hospitalier des frères de Saint-Jean-de-Dieu.

À la demande de Mgr Jean Margéot, trois membres de l’ordre, les frères Augustin, Ferdinand et Gérard arrivent dans le diocèse et s’installent à Rodrigues. Ils prennent en charge l’Action familiale et travaillent dans les hôpitaux et dans les dispensaires du gouvernement. 1988 : ils quittèrent Rodrigues.

1974

1976

À la demande de l’évêque, trois frères hospitaliers de la province de France, Pascal, Jean-de Dieu et René, prennent la relève de la gestion de l’hospice de Pamplemousses quand les religieuses de la Congrégation de Notre-Dame-du-Bon-et-Perpétuel-Secours ne pouvaient plus, faute d’effectif suffisant, en assurer la gestion.

Ils quittèrent Rodrigues.

1988

2004

Deux frères vietnamiens assistent le frère Albert Thekkumkaduthadathil s.j.d., le supérieur régional, à la Maison de retraite Saint-Jean-de-Dieu à Pamplemousses.

Les Frères hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu de la province de France cèdent la gestion de la maison de retraite à leurs confrères de la province de l’Inde.

2012

2020

La communauté est composée de 4 frères d’origine indienne.

1539

Il fonde l’Ordre hospitalier des frères de Saint-Jean-de-Dieu.

1974

À la demande de Mgr Jean Margéot, trois membres de l’ordre, les frères Augustin, Ferdinand et Gérard arrivent dans le diocèse et s’installent à Rodrigues. Ils prennent en charge l’Action familiale et travaillent dans les hôpitaux et dans les dispensaires du gouvernement. 1988 : ils quittèrent Rodrigues.

1976

À la demande de l’évêque, trois frères hospitaliers de la province de France, Pascal, Jean-de Dieu et René, prennent la relève de la gestion de l’hospice de Pamplemousses quand les religieuses de la Congrégation de Notre-Dame-du-Bon-et-Perpétuel-Secours ne pouvaient plus, faute d’effectif suffisant, en assurer la gestion.

1988

Ils quittèrent Rodrigues.

2004

Deux frères vietnamiens assistent le frère Albert Thekkumkaduthadathil s.j.d., le supérieur régional, à la Maison de retraite Saint-Jean-de-Dieu à Pamplemousses.

2012

Les Frères hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu de la province de France cèdent la gestion de la maison de retraite à leurs confrères de la province de l’Inde.

2020

La communauté est composée de 4 frères d’origine indienne.