• Services Diocésains
  • Éducation

Service Diocésain de l'Éducation Catholique

L’éducation catholique, en partenariat avec l’État et les parents, a pour mission d’apporter la contribution de l’Église à l’éducation, à l’effort de l’éducation nationale à travers ses écoles pré-primaires, primaires et complémentaires, ses collèges secondaires, ses centres de développement, techniques, préprofessionnels, en lien avec tous les partenaires de l’éducation : le ministère de l’Éducation, la Private Secondary Education Authority, l’Institut Cardinal Jean Margéot, Mauritius Institute of Education, les associations des parents-enseignants, etc. Elle prône la formation intégrale des enfants qui lui sont confiés à travers une expérience vécue dans la communauté scolaire et une pratique des valeurs évangéliques dans un environnement où chacun, en particulier les plus pauvres, est valorisé pour pouvoir développer ses potentialités et vivre pleinement sa vie.

  • Délégué épiscopal
    Abbé Alain Romaine
  • Directrice executive
    Dr. Gilberte Chung Kim Chung

  • Rue Sir Célicourt Antelme, Rose-Hill
  • Tel : 464-3832 ; 465-0926
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mission & Vision du SeDEC

Le Service Diocésain de l’Education Catholique est chargé de la gestion des établissements tombant sous la tutelle diocésaine. Il veille à ce que le projet de l’Ecole catholique défini dans les documents du Projet Catéchétique Diocésain Kleopas soit porté et réalisé par tous les acteurs de l’école catholique. Il travaille en étroite collaboration avec les congrégations religieuses de tutelle (Institut de Lorette, Filles de Marie, Salésiens) pour que le projet de l’école catholique soit inscrit dans la mission éducative de l’Eglise. Le Service Diocésain de l’Education Catholique agit en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale selon la vision de l’éducation définie dans la Charte de l’école catholique.

L’éducation catholique en quelques chiffres

Le Service Diocésain de L’Education Catholique (SeDEC) porte la responsabilité pastorale, pédagogique, administrative des 46 écoles primaires RCA à travers l’ile (20 en zone urbaine et 26 en zone rurale) qui accueillent 16,600 élèves (approximativement 20% de la population estudiantine des écoles primaires au niveau national). Cette mission de l’école catholique est portée par quelque 1,400 membres du personnel enseignant, administratif et de soutien. Huit écoles RCEA- SEN comptent 226 élèves porteurs d’un handicap intellectuel, pris en charge par 66 membres du personnel enseignant, administratif et de soutien.
Les 18 collèges catholiques ont une capacité d’accueil de 8% de la population estudiantine du pays, avec 12, 898 élèves et 1,452 membres du personnel enseignant, administratif et de soutien. A noter que parmi les 18 collèges catholiques, 7 collèges sont gérés par l’Institut de la Bienheureuse Vierge Marie (Lorette) et 1 collège, Notre Dame, géré par la congrégation des Filles de Marie. Les 10 autres collèges sont gérés par le Diocèse de Port Louis, à travers le SeDEC.
En ce qui concerne le post-secondaire, le Collège St Gabriel est l’unique collège technique catholique géré par les Salésiens de Don Bosco. Ce collège accueille environs 126 élèves et 17 membres du personnel enseignant, administratif et de soutien.

  • Capacité d’accueil : 20% de la population estudiantine du pays

     

    Head of Primary
    Head School Management & Curriculum
     

    Conseillers pédagogiques

    Zone A
    Zone B
    Zone C
    Zone D
    Zone E

    Catherine Grenade
    Fleurette Souris

     

     
    Jean Noël Korin
    Marie Noëlle Rima
    Edmée Commarmond
    Patricia Blanc
    Rudaryo Ramsamy

    46

    Nombre d’écoles primaires

    16 600

    Nombre d’élèves

    1 400

    Personnel  enseignant et non-enseignant

    Les 46 écoles primaires ainsi que les 8 écoles SEN UNIT à Maurice et les 5 écoles primaires à Rodrigues fonctionnent selon une formule de subventions de l’Etat.

  • Afin de mettre en œuvre la vision du projet Kleopas, le Service Diocésain de l’Education Catholique met en place au niveau de chaque établissement un plan de pastorale scolaire qui aura à tenir compte de deux tâches à conduire solidairement : la tâche scolaire proprement dite et l’annonce de l’Evangile, la dimension éducative et la dimension pastorale.

     

    La pastorale scolaire est le fil conducteur de la vision du projet Kleopas dans l’éducation Catholique. La pastorale scolaire s’enrichit des initiatives proposées et réalisées par des acteurs engagés dans notre communauté éducative. La vie pastorale s’inspire sur les valeurs et pratiques de Jésus, le bon Pasteur. Elle inspire la communauté scolaire par un esprit évangélique de liberté et d’amour fraternel.

     

    L’animation chrétienne de chaque établissement scolaire est menée par une équipe d’animation à la pastorale scolaire (EAPS). Cette équipe (EAPS) actualise la Charte de l’école Catholique et assure l’animation chrétienne de l’école ou du collège. L’EAPS est menée par un délégué à la pastorale scolaire (DàPS), ce dernier a la charge de veiller à ce que l’animation pastorale de l’école soit dynamique et visible.

     

    L’évaluation du plan pastoral de chaque établissement scolaire est suivie par le SeDEC à travers des rencontres régulières avec les délégués à la pastorale scolaire (DàPS).

     

    Directeur ddjoint à la Pastorale Scolaire : Dr Pascal Nadal

  • Capacité d’accueil : 8% de la population estudiantine du pays

    Nombre de collèges (Diocésains/Lorette/Filles de Marie)

    Form I-VI
    Form I-VI Collège payant

    Nombre d’élèves
    Personnel enseignant et non-enseignant

    17
    1

    12 900
    1 456

    Au niveau du secondaire, les 17 collèges subventionnés fonctionnent dans le système d’éducation gratuite.



    Collège payant Sainte-Marie

    Nombre d’élèves
    Personnel enseignant et non-enseignant

    250
    50



    Collège technique Saint-Gabriel

    Responsable : Père Maurizio Rossi s.d.b.

    Nombre de collèges techniques
    Nombre d’élèves
    Personnel enseignant et non-enseignant

    1
    176
    24

    Ce secteur ne reçoit pas de subventions. Cette somme est contribuée par les parents, les sponsors, les CSR (Corporate Social Responsibility - Contribution financière des entreprises privées) et les Salésiens de Don Bosco.



     
     

L’équipe des responsables

Père Alain Romaine

Gilberte Chung Kim Chung

Catherine Grenade

Dr. Jimmy Harmon

Dr. Pascal Nadal

Facts & Figures

50

Ecoles

11500

Enseignants

7000

Non - Enseignants

30

Gymnases

Les Entités de la catéchèse et du catéchuménat

  1. 9 octobre 2019 : il est nommé cardinal. Il reçoit l’investiture au cours du consistoire des cardinaux à Rome le 19 novembre 2016.

    Titre

    Aussitôt que fut décidée l’exploitation de l’lsle
    de France, les intérêts spirituels de son
    nouveau domaine préoccupèrent la

    2019
  2. 19 juillet 2016 :

    Mgr Piat atteint ses 75 ans

    13 juillet 2016 : il soumet sa démission comme évêque de Port-Louis au pape François.
     

    Titre

    Aussitôt que fut décidée l’exploitation de l’lsle de France, les intérêts spirituels de son nouveau domaine préoccupèrent la

    Titre

    Aussitôt que fut décidée l’exploitation de l’lsle de France, les intérêts spirituels de son nouveau domaine préoccupèrent la

  3. 12 mars 2009 :

    Il a été élevé au rang de « Grand Officer of the Order of the Star and Key of the Indian
    Ocean » (GOSK) par le Président de la République de Maurice.

    Titre

    Aussitôt que fut décidée l’exploitation de l’lsle de France, les intérêts spirituels de son nouveau domaine préoccupèrent la

    Titre

    Aussitôt que fut décidée l’exploitation de l’lsle de France, les intérêts spirituels de son nouveau domaine préoccupèrent la

21 EME SIÈCLE : LES ÉCOLES CONFESSIONNELLES ET LES RÉFORMES DE L’ÉDUCATION NATIONALE

2019

Lancement des nouveaux manuels de Religious Education (RE) et de Intercultural Education (IE) en Grade 7 (secondaire). Le projet de manuels s’étend pendant la période 2018 à 2023 afin de couvrir toutes les classes de Grades 1-6 (Primaire) et Grades 7-13 (Secondaire).

Lancement des nouveaux manuels de Religious Education (RE) et de Intercultural Education (IE) en Grade 1 (primaire).

2018

2017

- Intégration des écoles spécialisées de l’APEIM au sein de la RCE. Il y a dorénavant 8 unités RCEA-SEN dans nos écoles primaires, accueillant 250 enfants porteurs de handicap intellectuel.
- Première cuvée du Primary School Achievement Certificate (PSAC) dans le cadre de la réforme éducative nationale : le Nine Year Continuous Basic Education.

Promulgation du Projet Catéchétique Diocésain, incluant la Charte de 1' école catholique, explicité dans un document de référence.

2016

2010

Création de l'institut Cardinal Jean Margéot (ICJM).

Création de quatre collèges : BPS Fatima, St Esprit Rivière Noire, St Mary's West et Lorette Bambous Virieux), dans les régions excentrées et vulnérables suite au Synode diocésain dans le cadre de l'option préférentielle pour les pauvres.

2005

2001

Mise en place de la filière Pré-vocationnelle dans les collèges catholiques.

2019

Lancement des nouveaux manuels de Religious Education (RE) et de Intercultural Education (IE) en Grade 7 (secondaire). Le projet de manuels s’étend pendant la période 2018 à 2023 afin de couvrir toutes les classes de Grades 1-6 (Primaire) et Grades 7-13 (Secondaire).

2018

Lancement des nouveaux manuels de Religious Education (RE) et de Intercultural Education (IE) en Grade 1 (primaire).

2017

- Intégration des écoles spécialisées de l’APEIM au sein de la RCE. Il y a dorénavant 8 unités RCEA-SEN dans nos écoles primaires, accueillant 250 enfants porteurs de handicap intellectuel.
- Première cuvée du Primary School Achievement Certificate (PSAC) dans le cadre de la réforme éducative nationale : le Nine Year Continuous Basic Education.

2016

Promulgation du Projet Catéchétique Diocésain, incluant la Charte de l'école catholique, explicité dans un document de référence.

2010

Création de l'Institut Cardinal Jean Margéot (ICJM).

2005

Dans le cadre de l'option préférentielle pour les pauvres, création de quatre collèges - BPS Fatima, St Esprit Rivière Noire, St Mary's West et Lorette Bambous Virieux - dans les régions excentrées et vulnérables. 

2001

Mise en place de la filière pré-vocationnelle dans les collèges catholiques.

20 EME SIÈCLE : LES ÉCOLES CONFESSIONNELLES ENGAGÉES DANS UN PARTENARIAT AVEC L'ÉTAT DANS L'ÉDUCATION NATIONALE

1996

Construction du collège Père Laval à Sainte Croix pour les « low-achievers » du CPE.

Création du Bureau de l'Éducation Catholique.

1993

1977

Introduction de l'éducation gratuite au niveau du secondaire.

Ouverture du Collège Technique Saint Gabriel à Sainte Croix.

1974

1970

Fondation du Collège La Confiance, premier collège secondaire offrant l'agriculture comme matière d'enseignement.

Accession à l'indépendance.

1968

1957

Éducation Act voté au Parlement

Fondation du Collège Notre Dame à Curepipe par la Congrégation des Filles de Marie.

Fondation du Collège St Mary's à Rose-Hill par les Frères des Écoles Chrétiennes

1954

1950

Fondation du Collège Bon et Perpétuel Secours à Beau-Bassin.

Création du « Roman Catholic Education Authority » (RCEA) suite à la réforme dans le secteur primaire qui prévoit la création de quatre autorités confessionnelles d'éducation. Cette autorité gère les 46 écoles RCA de Maurice.

1944

1938

Fondation du Collège du Saint Esprit à Quatre-Bornes par les prêtres de la Congrégation du Saint Esprit.

Fondation du Collège Lorette de Quatre-Bornes (suivi de LCSP en 1917, LCRH en 1951 et LCM en 1971).

1904

1996

Construction du collège Père Laval à Sainte-Croix pour les « low-achievers » du CPE.

1993

Création du Bureau de l'Éducation Catholique.

1977

Introduction de l'éducation gratuite au niveau du secondaire.

1974

Ouverture du Collège Technique Saint-Gabriel à Sainte-Croix.

1970

Fondation du Collège La Confiance, premier collège secondaire offrant l'agriculture comme matière d'enseignement.

1968

Accession à l'indépendance.

1957

Education Act voté au Parlement

1954

Fondation du Collège Notre-Dame à Curepipe par la Congrégation des Filles de Marie.

Fondation du Collège St Mary's à Rose-Hill par les Frères des Écoles Chrétiennes.

1950

Fondation du Collège Bon-et-Perpétuel-Secours à Beau-Bassin.

1944

Création du « Roman Catholic Education Authority » (RCEA) suite à la réforme dans le secteur primaire qui prévoit la création de quatre autorités confessionnelles d'éducation. Cette autorité gère les 46 écoles RCA de Maurice.

1938

Fondation du Collège du Saint-Esprit à Quatre-Bornes par les prêtres de la Congrégation du Saint-Esprit.

1904

Fondation du Collège Lorette de Quatre-Bornes (suivi de LCSP en 1917, LCRH en 1951 et LCM en 1971).

19 EME SIÈCLE : L’ETAT S'ENGAGE DANS L'ÉDUCATION

1880

Le diocèse gère 57 écoles primaires paroissiales gratuites, dont 20 sont subventionnées par le gouvernement.

Ouverture du Collège Saint-Joseph à Curepipe tenue par les Frères des Écoles Chrétiennes.

1877

1856

Fondation de la première école primaire catholique subventionnée à Camp Yoloff par la Congrégation des sœurs de charité de Notre-Dame-du-Bon-et-Perpétuel-Secours.

Introduction du Grant-in- Aid System avec des subventions partielles pour les écoles confessionnelles.

Fondation d'une école pour filles par les religieuses de Lorette, devenue Le Collège Lorette de Port-Louis.

1846

1815

Création d'une première école primaire gratuite par Révérend Jean Lebrun de l'Église Presbytérienne.

Sous l'occupation anglaise, il est fait mention d'une école publique et d'une autre privée.

1810

1800

L'assemblée coloniale ouvre l'École centrale, devenue plus tard le Collège Royal, dirigé par les prêtres jusqu'en 1810.

1880

Le diocèse gère 57 écoles primaires paroissiales gratuites, dont 20 sont subventionnées par le gouvernement.

1877

Ouverture du Collège Saint-Joseph à Curepipe par les Frères des Écoles Chrétiennes.

1856

Fondation de la première école primaire catholique subventionnée à Camp Yoloff par la Congrégation des Soeurs de Charité de Notre-Dame-du-Bon-et-Perpétuel-Secours.

Introduction du Grant-in- Aid System avec des subventions partielles pour les écoles confessionnelles.

1846

Fondation d'une école pour filles par les religieuses de Lorette, devenue Le Collège Lorette de Port-Louis.

1815

Création d'une première école primaire gratuite par le Révérend Jean Lebrun de l'Église Presbytérienne.

1810

Sous l'occupation anglaise, il est fait mention d'une école publique et d'une autre privée.

1800

L'assemblée coloniale ouvre l'École centrale, devenue plus tard le Collège Royal, dirigé par les prêtres jusqu'en 1810.

18 EME SIÈCLE: L’ÉDUCATION EST LA RESPONSABILITÉ DU PRIVÉ

Ouverture de l'école paroissiale de l'abbé Chalan à Saint-Louis.

1760

1742

La première école catholique prend vie dans le presbytère de Saint-Louis, puis de Pamplemousses.

1760

Ouverture de l'école paroissiale de l'abbé Chalan à Saint-Louis.

1742

La première école catholique prend vie dans le presbytère de Saint-Louis, puis de Pamplemousses.