• Le Diocèse
  • Les Congrégations
  • Les Congrégations Féminines
  • Congrégation des sœurs de charité de Notre-Dame-du-Bon-et-Perpétuel-Secours (b.p.s.) (1850)

Congrégation des Sœurs de Charité de Notre-Dame-Du-Bon-Et-Perpétuel-Secours (B.P.S.) (1850)

La Congrégation des sœurs de charité de Notre-Dame-du-Bon-et-Perpétuel-Secours est la seule congrégation religieuse à avoir vu le jour sur le sol mauricien. Les religieuses du Bon-et-Perpétuel-Secours participent à l’animation pastorale et liturgique dans les paroisses, à la formation des jeunes et à la pastorale de la santé. Elles gèrent aussi deux maisons de retraite pour les personnes âgées. Au fil des années, plusieurs institutions fondées par Mère Augustine ou par ses successeurs, telles que la léproserie de Moulin-à-Poudre, l’hospice Saint-Lazare, l’hospice de Calebasse et celui de Pamplemousses, le Collège du Bon-et-Perpétuel-Secours à Beau-Bassin et la Clinique du Bon-Pasteur, ont été cédées, faute d’effectif, soit au diocèse ou à des organisations privées.

  • Provinciale
    Sœur Marilyne Radegonde
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Couvent de Bon Secours,
    Belle Rose
  • Tel: 466 8722
Les communautés des soeurs

Communauté des soeurs à Quatre-Bornes
Avenue Saint-Louis, Belle-Rose, Quatre-Bornes


Tel : 454 9086 ; 466 8722


Communauté des soeurs à Rose-Belle
Chapel Lane, Rose-Belle


Tel : 627 4546


Communauté des soeurs à Port-Louis
Rue Edith Cavell, Port-Louis


Tel : 210 6030


Communauté des soeurs âgées
Rue Mgr Mamet, Rose-Hill


Tel : 463-1107 ; 463-0906

Maisons de retraite

Maison de retraite (Belle-Belle)
BPS Residential Care Home (pour les femmes)


Tel : 454-0986


Maison de retraite (Belle-Belle)
Mère-Augustine Home (pour les femmes)


Tel : 627 0795

Chronologie

1850

Fondation par Marie Caroline Adélaïde Lenferna de Laresle (en religion Mère Marie Augustine), (1824- 1900), avec le soutien de l’abbé Xavier Masuy, prêtre belge arrivé à Maurice le 11 juin 1845. Son charisme était fortement marqué par une préférence pour les petits, les pauvres et les démunis. Tout naturellement, elle et ses premières compagnes portèrent secours aux victimes du choléra de 1855 à Port-Louis. Elles furent les pionnières des institutions charitables du pays. Elles fondèrent des crèches, des orphelinats, des dispensaires, des hospices, la léproserie de Saint-Lazare à la route Nicolay à, Port-Louis, et un hôpital pour marins.

La congrégation ouvre sa première école primaire gratuite à Camp Yoloff au Faubourg de l’Est à Port- Louis. Une vingtaine d’autres écoles furent ouvertes par la suite. Aujourd’hui, la congrégation est présente en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique latine.

1853

1868

Elles prirent du service à l’Hôpital civil, aujourd’hui l’Hôpital Jeetoo.

Le nombre de religieuses mauriciennes à l’étranger est de 6 : 2 au Congo, 2 en France, 1 au Philippines, 1 à Rome. La province de Maurice compte 21 religieuses : 17 Mauriciennes, 1 Rodriguaise, 2 Indiennes et 1 Congolaise.

2020

1850

Fondation par Marie Caroline Adélaïde Lenferna de Laresle (en religion Mère Marie Augustine), (1824- 1900), avec le soutien de l’abbé Xavier Masuy, prêtre belge arrivé à Maurice le 11 juin 1845. Son charisme était fortement marqué par une préférence pour les petits, les pauvres et les démunis. Tout naturellement, elle et ses premières compagnes portèrent secours aux victimes du choléra de 1855 à Port-Louis. Elles furent les pionnières des institutions charitables du pays. Elles fondèrent des crèches, des orphelinats, des dispensaires, des hospices, la léproserie de Saint-Lazare à la route Nicolay à, Port-Louis, et un hôpital pour marins.

1853

La congrégation ouvre sa première école primaire gratuite à Camp Yoloff au Faubourg de l’Est à Port- Louis. Une vingtaine d’autres écoles furent ouvertes par la suite. Aujourd’hui, la congrégation est présente en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique latine.

1868

Elles prirent du service à l’Hôpital civil, aujourd’hui l’Hôpital Jeetoo.

2020

Le nombre de religieuses mauriciennes à l’étranger est de 6 : 2 au Congo, 2 en France, 1 au Philippines, 1 à Rome. La province de Maurice compte 21 religieuses : 17 Mauriciennes, 1 Rodriguaise, 2 Indiennes et 1 Congolaise.